Passe (enfin !) à l’action avant que tout soit parfait grâce à la méthode Kaizen

J’avais envie de vous parler d’un concept business, ou une manière d’améliorer son business, qui s’appelle le Kaizen.

Alors, tu le sais peut-être, ou peut-être pas, j’ai un MBA en Business et Innovation et pendant ce MBA, on a appris beaucoup de manières d’organiser un business, de créer des business models ou des stratégies. Et l’une d’entre elles qui m’a marquée particulièrement, c’était cette méthode Kaizen.

La méthode Kaizen, c’est une méthode japonaise qui est en fait la fusion de deux mots, le mot kaï et le mot zen, qui signifient changement et meilleur. La traduction française qu’on utilise le plus souvent, c’est cette idée d’amélioration continue et, en gros, ça veut dire qu’on va analyser pour rendre meilleur petit à petit.

Origine de la méthode

Le système Kaizen nous vient du Japon et il a été créé pour Toyota dans les années 1950 et c’est une méthode qui est basée sur une multitude de petites améliorations qu’on va faire au quotidien pour pouvoir améliorer petit à petit notre business ou éventuellement notre vie, puisque j’aime bien utiliser les mêmes outils en business et pour travailler sur ma vie aussi.

C’est vraiment quelque chose qu’on peut utiliser pour tout, mais qui est basé sur une multitude de petites améliorations faites au quotidien.

Cette méthode, qui est plus graduelle et plus douce, va s’opposer à un concept souvent plus occidental où on a envie, si ça ne marche pas, de tout jeter et de tout recommencer depuis zéro. Et là, on n’est pas, justement, dans cette technique-là.

Comment est-ce que vous pouvez utiliser les bienfaits de la méthode Kaizen dans votre business ?

Si vous avez envie de l’utiliser, déjà, il faut avoir de la patience et il faut surtout arrêter de vouloir atteindre la perfection trop rapidement ou de vouloir atteindre la perfection avant même de démarrer le business, ou la stratégie, ou le réseau social sur lequel vous avez envie de démarrer. Donc, il faut absolument lâcher cette idée de « Je vais tout préparer et je vais me lancer », mais plutôt « Je vais me lancer et post après post, ou stratégie après stratégie, ou jour après jour, je vais m’améliorer ». C’est vraiment la répétition quotidienne de ces petites tâches qui va faire que vous arriverez à atteindre votre objectif final.

Pour l’utiliser dans le business, on va utiliser un cycle et je dis bien un cycle, pas quelque chose qu’on fait une seule fois et qui est terminé, mais un cycle de quatre étapes qui s’appelle : planifier, réaliser, vérifier et agir.

Planifier

C’est pour vraiment préparer vos objectifs, définir les bons problèmes, établir les objectifs que vous avez envie d’atteindre, choisir les bonnes méthodes et stratégies pour atteindre ces objectifs et vraiment prendre le temps de se poser la question si on résout le bon problème, si c’est bien le bon objectif qu’on a devant nous avant d’aller plus loin.

Réaliser

Là, il est temps de passer aux choses sérieuses. On va mettre en pratique notre stratégie.

On va éventuellement faire des petits ajustements, s’il le faut. L’objectif, c’est toujours, je vous le rappelle, de ne pas atteindre la perfection mais de faire au mieux et on va aussi enregistrer et mesurer nos résultats

Vérifier

On va vérifier qu’on est bien dans la bonne direction, qu’on a bien ajusté le tir, vérifier que tout fonctionne ou, s’il y a des choses qui ne fonctionnent pas, qu’on puisse rajuster le tir.

Et puis, grâce aux résultats que vous allez obtenir dans cette partie, vous pouvez déterminer le procédé et la suite.

Agir

Une fois qu’on a vérifié, on peut passer à la dernière étape où cette fois, on va vraiment foncer. On sait qu’on a des objectifs qui sont bien calés, une méthode ou une stratégie qui fonctionne.

Notre planification, elle est prête. Normalement, on n’a pas d’éléments qui ne fonctionnent pas. Donc on n’a plus qu’à foncer sur notre méthode stratégie et puis implémenter, implémenter, implémenter jusqu’à recommencer le cycle, redéfinir des objectifs et puis repartir dans ce cycle.

N’oubliez pas, on est dans une amélioration continue.

Et donc, comment est-ce qu’on peut appliquer le Kaizen dans sa vie ?

Et puis vous pouvez très bien faire pareil dans votre vie. Vous me connaissez peut-être maintenant, vous savez que j’aime bien utiliser tous mes outils de business design aussi pour me créer une meilleure vie, ce que j’appelle le « lifestyle design ».

C’est un petit peu pareil, on va planifier notre objectif principal pour notre vie cette fois-ci et surtout, ce qu’on va planifier, pareil que pour le business, c’est des petits pas pour y arriver.

C’est vraiment important, en Kaizen, de définir tous les petits échelons qu’on va gravir et de ne pas seulement regarder la montagne au loin.

Ça, c’est quelque chose d’important et on va se poser la question : quel est le premier pas que je peux faire pour y arriver ? Quelle est l’habitude que je peux implémenter cinq minutes par jour pour me rapprocher de cet objectif ? C’est ce genre de petits pas-là qu’on va rechercher.

Ensuite, pareil que pour le business, il faut qu’on garde une trace de nos résultats. Tu peux garder une trace de tes progrès dans un carnet, sur un ordi ou sur une application, peu importe. L’objectif, c’est vraiment de traquer ses habitudes pour qu’on puisse en faire des vraies habitudes et qu’on ne rate pas un jour sur deux et traquer aussi son progrès par rapport à nos objectifs.

Autre chose qu’on peut faire dans notre vie et qui fait aussi partie de la méthode Kaizen, c’est d’éliminer les choses inutiles ou qui nous apportent peu de bénéfices, que ce soient des relations pas forcément très positives, des objets qui ne nous apportent pas grand chose ou des mauvaises habitudes. On va essayer d’éliminer toutes ces choses-là qui ne nous aident pas à aller dans notre direction.

En résumé

Voilà pour un très gros résumé de la méthode Kaizen que j’avais envie de partager avec toi, puisque c’est comme ça que je crée quasiment tout dans « The Bold Lab » et que j’arrive à avancer sans le savoir et sans toujours atteindre la perfection dès le premier coup et surtout passer à l’action. Donc rappelle-toi, ce qui est important, c’est de te fixer des objectifs bien sûr, mais surtout des petits pas pour y arriver et garder dans la tête qu’il n’y a pas de ligne d’arrivée finale. On est toujours dans un processus de développement continu. On ne cherche pas à atteindre la perfection avant même d’avoir commencé, mais on essaye d’y aller petit à petit pour s’améliorer petit à petit.

Cet article est tiré de l’épisode 46 « Passe (enfin!) à l’action grâce à la méthode Kaizen » du podcast « Business et Lifestyle Design »
Que tu peux écouter en dessous ou sur ta plateforme d’écoute préférée en tapant « business et lifestyle design podcast »

Besoin d’aide pour te lancer? Pour mieux t’organiser, prendre confiance en ton business et améliorer l’expérience de tes clients?