Equilibrer sa vie personnelle et sa vie professionnelle

Tu es sur le point de découvrir un deuxième extrait de mon livre “Design ta vie de rêve”! A retrouver en cliquant sur ce lien

Ce deuxième extrait provient du chapitre nommé “Tout est une question d’équilibre”.
Ce chapitre présente plusieurs équilibres à trouver: l’équilibre entre énergie féminine et masculine, l’équilibre entre introversion et extraversion, l’équilibre entre les moments de travail et de repos. C’est ce dernier que tu vas retrouver dans cet article.

Prête?

Début de l’extrait…

Le dernier équilibre que j’aimerais aborder dans ce chapitre est le plus connu : l’harmonie entre vie personnelle et vie professionnelle. Nous en parlons beaucoup à cause du nombre croissant de burn-out dans notre société. En 2019, l’Organisation mondiale de la santé a même intégré l’épuisement professionnel à sa classification des maladies.

Pour « guérir » de cette maladie, nous préconisons un meilleur équilibre entre travail et vie personnelle.

En anglais, nous appelons ça le work/life balance (l’équilibre travail/vie). J’ai toujours détesté cette expression parce qu’elle met en opposition la vie et le travail, comme si le travail se trouvait isolé de notre vie.

Personnellement, je préfère parler d’équilibre entre travail et repos. Le travail englobe les choses qui nous prennent de l’énergie; c’est-à-dire notre emploi évidemment, mais aussi les tâches de la maison, par exemple.

Et le repos, ce n’est pas dormir et ne rien faire, mais cela comporte aussi les activités qui nous ressourcent mentalement et restaurent notre force physique ou émotionnelle.

L’objectif est de trouver l’équilibre entre les deux pour bien sûr diminuer les risques de burn-out, mais aussi nous sentir mieux et moins stressées. Mais cette harmonie n’est pas la même pour tout le monde, elle varie d’une personne à l’autre. Et surtout, ce n’est qu’un idéal vers lequel tendre, pas une raison supplémentaire de nous sentir en échec.

Voici quelques idées concrètes afin de te rapprocher le plus possible de ton équilibre idéal :

  • Change de vêtements quand tu arrêtes de travailler ;
  • Refuse ce qui n’est pas obligatoire, ce qui ne t’inspire pas et qui te prendra de l’énergie inutilement ;
  • Si tu as tendance à oublier de te reposer ou de t’amuser, prévois ces moments dans ton calendrier (oui, tu as bien lu, comme des rendez-vous officiels à ne pas rater !) ;
  • Apprends à apprécier le moment présent ;
  • Change tes croyances autour du travail et du repos, tu as peut-être de fausses croyances qui t’empêchent de te reposer pleinement.

Le dernier point est celui sur lequel je dois le plus travailler au quotidien. J’ai été élevée par un père qui partait tôt en montagne le week-end et qui, quand il rentrait, me voyait lire dans mon lit. Il aimait bien plaisanter sur le fait qu’il avait déjà profité de sa journée et moi non. Pendant longtemps, dès que le soleil pointait le bout de son nez en fin de semaine, je n’arrivais pas à me reposer vraiment. J’avais une petite voix dans ma tête qui me disait de sortir, car c’était mal de ne pas savourer le beau temps. Ce n’est qu’en creusant que je me suis rendu compte que cette voix ne venait pas de moi, mais de mon éducation. Et c’est en travaillant sur cette croyance que j’ai pu apprendre à respecter mes besoins et mes envies à moi. Parfois, c’est traîner au lit le matin avec un bon livre ; parfois c’est de sortir à l’aube, faire du sport ou me promener en montagne. Mais je n’ai pas besoin de culpabiliser lorsque je respecte mes besoins et mes envies.

Pour être totalement honnête avec toi, je culpabilise de ne pas me lever tôt certaines matinées et sortir alors qu’il fait beau. Mais j’y travaille et c’est de mieux en mieux !

Les trois équilibres abordés dans ce chapitre, introversion/extraversion, masculin/féminin, travail/repos, sont des idéaux, des utopies atteignables un instant, mais impossibles à maintenir parfaitement toute notre vie. Nous sommes constamment déstabilisées d’un côté ou de l’autre, mais tout à fait capables de rééquilibrer le tout en continu. Aucun de ces équilibres ne peut être acquis une fois pour toutes, alors ne culpabilise pas.

…. fin de l’extrait.

Si tu veux être avertie de la sortie du livre, inscris-toi ci-dessous à la BoldLetter!

Tu as aimé cet extrait?

Commande le livre “Design ta vie de rêve” pour lire la version complète