3 astuces pour vaincre la procrastination

J’avais prévu d’écrire un article sur un sujet complètement différent mais j’ai tellement procrastiné que j’ai dû ressortir toutes mes astuces anti-procrastination pour y arriver. Finalement, cela m’a inspiré pour écrire cet article.

On fait toutes face à la procrastination peu importe à quel point on adore ce que l’on fait.
Parfois elle sert à nous envoyer un signal: nous ne nous concentrons par sur la bonne chose, nous ne faisons pas les choses dans le bon ordre…

1. Trouver la raison de sa procrastination pour mieux la combattre.

Il existe de multiples raisons de procrastiner et tant qu’on ne connait pas la cause, il est difficile de combattre le mal.

Le manque d’organisation. Personnellement, je procrastine souvent quand je ne sais pas par où commencer car je n’ai pas assez planifier la tâche à accomplir. Un bon découpage de ce qu’il y a à faire et surtout par quelle tâche je dois commencer suffit généralement à me remettre au travail.

Parfois, c’est une forme d’auto-sabotage. On a peur de ne pas y arriver alors on essaie même pas de peur d’avoir raison. Le simple fait d’être conscient du problème suffit généralement à le régler.

Le manque de deadlines. Des délais trop éloignés ou inexistants nous laissent penser qu’il n’y a pas d’urgence et donc aucune raison de s’y mettre maintenant. Pour remédier à ce problème, créer des deadlines plus proches et s’y tenir aide beaucoup.

2. Disciplinez son cerveau

Aujourd’hui, notre cerveau est constamment sollicité et surtout trop stimulé. Cela devient une addiction et il n’arrive plus à se concentrer sur une tâche longtemps. Ce qui nous amène à procrastiner car nous n’arrivons même plus à aller au bout des choses et tâches à faire. Parfois on commence plusieurs tâches que l’on ne finit pas ou alors on s’affale devant Netflix sur l’Ipad tout en scrollant sur Instagram.

Il nous faut apprendre à re-programmer notre cerveau pour qu’il retrouve sa capacité de concentration. Deep Work est un livre très intéressant sur le sujet qui nous apprend à travailler de manière pleinement concentrée pour être le plus efficace possible.

La méditation est un bon outil pour reprogrammer son cerveau pour éviter la sur-stimulation et la procrastination. Pour les plus courageuses d’entre nous #pasmoi il existe des retraites d’une semaine. Pour les autres, 10 minutes de méditation par jour ont déjà un effet positif sur le cerveau.

3. Visualiser le but à atteindre

Parfois on perd de vue son objectif et cela rend l’effort moins attrayant. Visualiser son but avec ce que cela va nous apporter et le sentiment que l’on va avoir une fois celui-ci atteint, nous permet de nous remotiver. Difficile d’y mettre du sien quand on ne sait pas pourquoi on le fait.

Prends 5 minutes, ferme les yeux et imagine-toi en train d’attendre ton objectif. Que vois-tu? Que ressens-tu? Où est-tu? Qui est avec toi?

Une fois ces 5 minutes terminées, remets-toi au travail!

Astuce bonus: Finis la journée en t’arrêtant au milieu d’une tâche à faire et non en la terminant. Ainsi le lendemain, tu sauras directement quoi faire et tu ne perdras pas de temps à te demander pas où commencer.

Et toi? Quelles sont tes astuces pour ne pas (trop) procrastiner? Rejoins-moi sur insta pour en parler!

Si tu aimerais connaitre plus d’astuces de Girlboss à adopter d’urgence, j’ai déjà un article tout prêt pour toi. Retrouve le ici!